Ecoutes, commande de CDs dédicacés, téléchargements haute qualité, cliquez sur la pochette...

Groupe emblématique de la Martinique, dépositaire de la mémoire musicale de l’île, MALAVOI est l’un des groupes qui a marqué la scène des Caraïbes de ces quarante dernières années. Sa force est d’avoir réactualisé avec succès la musique traditionnelle martiniquaise (biguine, mazurka, quadrille, etc.) via des apports de salsa, latin-jazz et musique cubaine, l’ensemble étant agrémenté d’une section de violons qui fait toute l’identité du groupe.

De 1972 à nos jours, leur succès est indéniable, Malavoi enchaine les hits et leurs albums sont toujours un événement attendu dans le monde entier. Leur musique dispose d’une empreinte qui la rend reconnaissable. Assurément l’un des plus fabuleux groupes issus des Caraïbes. C’est avec Ralph Thamar, voix des plus grands succès de Malavoi et chanteur phare de la formation, que le groupe revient avec un tout nouvel album sortit en décembre 2020 “Masibol”.

“Masibol”, -« femmes puissantes » en créole-, est dédié aux femmes caribéennes mais pas seulement. Il rend hommage à toutes les femmes à travers le monde. Ce nouvel opus, est le deuxième depuis que Ralph Thamar, le chanteur emblématique de la formation durant les années 80, est revenu prendre sa place au sein du groupe.

Ce retour avait été marqué par l’enregistrement de “Pep La” en 2009, puis il y avait eu l’inoubliable concert du Zénith en 2012 avec un orchestre symphonique, suivi en 2015 d’un album de collaboration, “Oliwon” avec une douzaine d’artiste invités sur des reprises. Depuis 11 ans on attendait un « vrai » nouvel album de Malavoi, c’est chose faite, et de quelle manière !On remarquera notamment dans la liste des titres “Loup Garou” une composition, et des arrangements de Paulo Rosine, le leader historique de Malavoi, trop tôt disparu en janvier 1993 d’un cancer fulgurant.
C’est un peu un retour aux sources que fait là le groupe. Un titre arrangé par Paulo, et chanté par Ralph…… Ajoutons à cela que les arrangements du reste de l’album sont à mettre au crédit de Jacky Bernard, un compagnon de route de l’aventure du groupe depuis bientôt 40 ans. L’enregistrement s’est fait en Martinique sous la houlette de Marc Escavis, et pour l’occasion la section de cordes s’est enrichie de 2 violons supplémentaires, Jean Damien Poulet qui était déjà de l’aventure Pep Là, et Thomas Raso qui était très loin d’être né lorsque débuta l’histoire du groupe.
Ce qui, au passage, permet de souligner à quel point Malavoi est une institution en Martinique, intégrant régulièrement en son sein de jeunes musiciens qui ont grandi en écoutant le groupe. Enfin, cerise sur le gâteau, pour le mixage, Malavoi s’est offert les services de Helik Hadar, connu pour avoir mixé des albums de Herbie Hancock, Joni Mitchell, Tracy Chapman, Nora Jones ou Charles Aznavour…