Jeff-portrait-800

Ecoutes, commande de CDs dédicacés, téléchargements haute qualité, cliquez sur la pochette...

Jeff Baillard est l’un des musiciens martiniquais les plus doués de sa génération, connu notamment pour son amour aussi tendre qu’irrespectueux pour les orthodoxies musicales.C’est à Paris qu’il entame ses études de guitare classique à l’Ecole Normale de Musique de Paris et de Musique Assistée par Ordinateur à l’Université Paris VIII. Il s’intéresse également à la musique indienne et prend des cours de sitar avec le maître Ram Shandra Mistry.
Durant cette période, sa route croise celle de nombreux musiciens internationaux comme Joe Zawinul ou Amina Anabi, ou encore Sheik Tsidiane Seik et Salif Keita avec qui il découvre la musique mandingue.C’est ainsi qu’il fait ses premiers pas en tant que guitariste professionnel ou réalisateur en studio.
De retour en Martinique en 1998, il se voit confier l’organisation d’un « Big Band de Guitares » pour le Carrefour Mondial des Guitares à l’occasion du cent-cinquentenaire de l’abolition de l’esclavage.

Encouragé par le franc succès pour son travail, Jeff décide alors de créer un nouveau concept musical en invitant Victor Treffre, l’une des dernières grandes voix du Bélè, et crée un mariage improbable du séquenceur et du tambour, union du traditionnel et de la modernité. De cette rencontre naît son groupe XTREM’JAM et le nouveau genre musical “Trans’Bélè”. Cette fusion de musique éléctro et de Bélè traditionnel jamais tentée auparavant marqua les esprits!

Son album remporte le prix SACEM de la recherche en 2003.
A présent son concept a évolué vers un style plus radical et ethno-futuriste grâce aux nouvelles possibilités sonores offertes par les dernières technologies des synthétiseurs et des modulars, très en vogue dans le monde de l’électro actuel, ainsi qu’à sa rencontre avec l’univers visuel de la visualiste VJ-KSEEN avec qui il crée le duo son et images ELECTRIPPYCAL.